Wikimedia Commons

Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Commons.

Wikimedia Commons


Aperçu de la page d'accueil
de Wikimedia Commons en 2009

Adresse commons.wikimedia.org
Commercial non
Type de site Dépôt de fichiers multimédia
Langue multilingue[1]
Inscription facultative, mais nécessaire pour soumettre des images
Propriétaire Wikimedia Foundation
Créé par La communauté Wikimédia
Lancement

Wikimedia Commons (souvent nommé Commons) est une médiathèque en ligne d'images, de sons et d'autres médias audio-visuels sous licence libre.

Le nom « Wikimedia Commons » provient de Wikimedia Foundation et de commons (en anglais, terrains communaux au sens propre, biens communs au sens figuré), signifiant ainsi le partage de contenus entre différentes versions linguistiques de projets de différentes natures.

Cette base de données multimédia centralise des médias libres, tels que photographies, dessins, schémas, musiques, textes écrits et parlés, animations et vidéos qui ont une utilité pour au moins un des projets de Wikimedia.

Histoire

Le projet fut proposé par Erik Möller en mars 2004[2] et fut lancé le 7 septembre de la même année[3],[4] La principale motivation pour un dépôt centralisé était de réduire la dispersion d'efforts entre les projets Wikimedia des différentes langues car un même fichier devait être importé unitairement sur chacun des wiki souhaitant l'utiliser.

Évolution - Chiffres clés

Évolution du contenu de Wikimedia Commons depuis 2004. Plus de 11 millions d'images sont géolocalisées en mai 2018.
Répartition géographique des images géolocalisées sur Wikimedia Commons le .
Répartition géographique des images géolocalisées sur Wikimedia Commons le .

Communauté commons

En juin 2013, Wikimédia commons réunissait un groupe social de « commonistes » s'élevant à plus de 7 000 utilisateurs actifs au niveau mondial[14] et était supervisé par 271 administrateurs[15] dont huit bureaucrates[16]. Les 17 millions de fichiers hébergés sur Commons comptabilisaient 441,7 millions de pages vues par mois, soit 613 531 par heure uniquement sur le site de Wikimedia commons[17].

Financement

En 2009, la Wikimedia Foundation a reçu une subvention de 300 000 dollars de la Fondation Ford pour développer son répertoire de ressources multimédia Wikimedia Commons à des fins éducatives[18].

Description

Contrairement aux banques d'images et de médias traditionnelles, Wikimedia Commons ne publie que des médias dans le domaine public ou sous licence libre. Tout un chacun peut gratuitement copier, réutiliser, modifier les fichiers disponibles sur Commons tant que les conditions de redistribution des copies ou des fichiers modifiés sont respectées. La structure de la base de données est distribuée avec les textes de Commons sous la licence Creative Commons BY-SA 3.0. Les conditions de distribution de chaque fichier individuel sont indiquées sur la page de description qui l'accompagne.

Pour être accepté dans Wikimedia Commons, un média doit pouvoir être redistribué et publié, y compris commercialement et s'il est modifié. Seules certaines contraintes sont permises, comme l'obligation de citer l'auteur originel ou de redistribuer une création dérivée sous la même licence. Les formats acceptés sont : PNG, GIF, JPEG, XCF, PDF, MIDI, Ogg, SVG et DjVu. La taille maximale d'un fichier est de 100 Mo. Néanmoins, tous les médias « libres » ne sont pas acceptés : ils doivent posséder un intérêt encyclopédique, éducatif, ou potentiellement servir au sein d'un des projets de Wikimedia[19]. Seuls les logos de Wikimedia échappent à ces règles dans le but de faciliter leur utilisation dans les différents projets de la fondation.

Comme les autres projets Wikimedia, Commons est fondé sur la technologie mediawiki. Les pages peuvent donc être modifiées facilement par quiconque sans nécessiter de connaissances particulières, directement depuis un navigateur web. Contrairement aux fichiers téléchargés directement dans chaque projet, ceux qui sont importés dans Commons peuvent être insérés dans les pages de tous les projets Wikimedia sans qu'il soit nécessaire de réitérer l'opération d'importation projet par projet. Contrairement à Wikipédia ou au Wiktionnaire, qui sont déclinés dans plusieurs variantes linguistiques, Commons est un projet multilingue : si la plupart des pages du projet disposent de traductions, il n'y a pas de Commons différents pour chaque langue.

Un moteur de recherche baptisé Mayflower (« fleur de mai » en anglais) affichait des vignettes pour les résultats (ce projet a été abandonné).

Concours

Image de l'année

Depuis 2006, un vote en deux tours désigne l'« Image de l’année » parmi plusieurs centaines de photos ayant reçu le label d'« image remarquable » durant l’année précédente[20],[21]. En 2016, 4 765 participants du monde entier votent pour les meilleures images parmi 1 475[22] images pré-sélectionnées.

Wiki Loves Monuments

Depuis 2010, le concours photographique « Wiki Loves Monuments » est organisé chaque année au mois de septembre pour photographier les monuments historiques et nationaux du monde[24],[25]. Les éditions 2011 et 2012 ont été officiellement reconnues comme « plus grand concours de photographie du monde » par le Livre Guinness des records[26],[27]. En septembre 2013, 11 000 internautes ont participé au concours, en téléversant 370 000 photos[28].

Wiki Loves Earth

Le concours photographique « Wiki Loves Earth » est créé en 2013 par Wikimedia Ukraine sur le thème du patrimoine naturel. Après cette première édition limitée à ce pays, le concours devient international l'année suivante avec 15 pays participants[29]. Wikimédia France ne participe qu'à partir de 2015.

Distinctions

Wikimedia Commons a reçu une mention honorifique dans la catégorie Communauté numérique lors des Prix Ars electronica awards 2005 en mai 2005.

Collections offertes

Des institutions (musées, bibliothèques, archives, institutions internationales, etc.) contribuent à l'enrichissement de la médiathèque Wikimedia Commons[27]. En 2018, par exemple, célébrant les 120 ans de la loi suisse sur la conservation des monuments, les Archives cantonales vaudoises ont téléversé 130 reproductions photographiques, extraites de la collection de l'archéologue Albert Naef, un natif du canton de Vaud[30],[31].

10 000 chefs-d'œuvre de la peinture

La Joconde de Léonard de Vinci, l'un des 10 000 tableaux de la collection.

En avril 2005, Directmedia Publishing , une maison d'édition allemande de Berlin, qui publie la Wikipédia en allemand sur DVD-ROM, a fait don à Wikimedia Commons d'une collection de 10 000 images scannées en haute résolution de peintures du domaine public tirée de leur DVD-ROM York Project : 10000 Meisterwerke der Malerei[32], qui ont été mises en ligne avec les métadonnées associées[33].

Archives fédérales de la République fédérale d’Allemagne

Dans le cadre d’une coopération entre les Archives fédérales de la République fédérale d’Allemagne et Wikimedia Allemagne[34], un transfert de masse d’environ 100 000 photos — la plupart ayant pour thème l’histoire de l’Allemagne (ex-RDA comprise) — a été réalisé.

Les images sont sous Licence Creative Commons Attribution ShareAlike 3.0 Germany (CC-BY-SA). L’accord conclu entre Wikimedia Allemagne et les Archives fédérales dispose expressément, entre autres, que les Archives fédérales possèdent les droits nécessaires pour être en mesure de placer les images sous cette licence.

Les images ont une taille de 800 pixels sur leur côté le plus long.

La deuxième partie de l’accord porte sur un outil qui relie la liste des noms de personnes enregistrées dans les Archives fédérales aux métadonnées personne de la Wikipédia germanophone et à la liste d’autorité de la Bibliothèque nationale allemande[35], tâche que la Wikipédia germanophone effectue déjà depuis 2005.

Deutsche Fotothek

Le , la Deutsche Fotothek et Wikimedia Allemagne ont annoncé au cours d’une conférence de presse commune les détails d’un partenariat. L’un des aspects les plus manifestes est le placement d’environ 250 000 images de la Fotothek sous licence Creative Commons (CC-BY-SA 3.0) et leur importation sur Wikimedia Commons.

Tropenmuseum

Photographie de trois guerriers Batak, prise aux alentours de 1870, issue de la collection du Tropenmuseum.

Le , le Tropenmuseum et Wikimedia Pays-Bas[36] ont annoncé le placement d'environ 35 000 images concernant l'Indonésie sous licence Creative Commons (CC-BY-SA 3.0) et leur importation sur Wikimedia Commons. Cette donation fait suite à une première mise à disposition, début août 2009, de 2 100 images concernant le Suriname.

Les catégories Commons

Wikimedia Commons, en plus de classer les images dans un système de catégories en arborescence heuristique, invite les contributeurs à géoréférencer leurs images ou vidéos quand cela est possible ou a un sens.
Remarque : Les pays les plus développés, notamment le Royaume-Uni, ont pris de l'avance dans ce domaine.

La gestion et l'utilisation de Commons reposent pour une part importante sur l'emploi de diverses catégories. Nombre d'entre elles — par sujets — permettent aux utilisateurs de trouver les illustrations ou documents qui les intéressent, des liens étant, de plus, facilement insérables notamment dans les articles encyclopédiques des projets Wikipédia. À remarquer pour les wikipédiens francophones que les noms des catégories ne suivent pas sur Commons la règle du singulier, valable dans ce projet-ci.

La catégorie la plus haute, dite « catégorie racine », est « CommonsRoot ».

On trouve immédiatement en dessous la catégorie « Categories » qui regroupe comme catégories-filles celles qui portent sur les thèmes les plus larges, abstraits comme concrets, par exemple : catégories par couleur, catégories par continent, catégories par fonction. Parmi celles-ci, la catégorie « Categories by topic » est placée en haut de liste en raison de son intérêt pour tout utilisateur, et ayant en catégories-filles des catégories comme « Diagrams by subject » ; cette catégorie est à comparer à la catégorie « Topics » où elle figure également en tête de liste...

On trouve ensuite la catégorie « Commons », sorte de catégorie-maison pour les règles et tâches de maintenance de la médiathèque. On reconnaît ainsi parmi les catégories-filles la catégorie « Commons-fr » qui concerne les pages en français ou les pages et images ayant à voir avec les projets francophones. De cette catégorie, se rapproche la catégorie « User » qui regroupe les utilisateurs comme dans les autres projets.

Trois catégories majeures sont affectées au type du document (média), son statut quant au droit d'auteur et à sa provenance (source) : « Media types », « Copyright statuses » et « Pictures and images by source ».

« Topics » est la catégorie-mère de la hiérarchie des sujets représentés par les images ou illustrés par un autre média. Normalement tous les fichiers doivent apparaître dans au moins l'une des catégories de cette partie de l'arborescence afin de permettre la recherche par sujet et mot-clé. On y trouve par exemple la catégorie « Nature » avec parmi beaucoup d'autres la sous-catégorie « Natural phenomena ».

Notes et références

  1. Commons language policy
  2. Proposal: commons.wikimedia.org
  3. Main Page
  4. Julien Lausson, « Wikimedia Commons fête ses 10 ans d'existence », sur Numerama, Numerama, (consulté le 27 octobre 2018).
  5. One millionth file uploaded to Wikimedia Commons, the free media repository
  6. Wikimedia Commons: Two million files and a bright future
  7. Wikimedia Commons: Three million files and rising
  8. Wikimedia Commons: Four million files and rising
  9. Commons : 5 millions de fichiers !
  10. (en) « Other Projects Statistics - Commons », sur stats.wikimedia.org, (consulté le 8 mai 2018)
  11. « Plus de 15 millions de fichiers sur Wikimedia Commons ! », sur planet-libre.org
  12. 100,000,000th edit
  13. « Archive du 22 juin 2017 de la page d'accueil de Wikimedia Commons », sur web.archive.org, (consulté le 30 septembre 2017)
  14. En juin 2013, 7422 sur 90191 des utilisateurs enregistrés étaient "actifs", c'est-à-dire faisaient plus de 5 contributions par mois.
  15. (en) 271 administrateurs sur Commons (aussi nommés parfois admins ou sysops).
  16. (en) 8 bureaucrats as of August 2013.
  17. (en) Commons at a glance June 2013.
  18. Press releases/Wikimedia Ford Foundation Grant July 2009
  19. critères d'inclusions de Commons
  20. Aurore Jarnoux, « Concours Wikimedia Commons : la photo de l'année a été prise dans la réserve Michelin au Brésil », France Bleu, (consulté le 27 octobre 2018).
  21. Robin Panfili, « Voici l'image de l'année 2015 selon Wikimedia Commons », Slate, (consulté le 27 octobre 2018).
  22. Image de l'année 2016 sur Wikimedia Commons.
  23. L’image de l’année 2011 de Wikimedia Commons, Wikimédia France.
  24. Guillaume Champeau, « Comment enrichir Wikipédia avec votre appareil photo », Numerama, (consulté le 27 octobre 2018).
  25. Site Web de Wiki Loves Monuments (France)
  26. (en) Largest photography competition sur le site Guinness World Records
  27. Thierry Noisette, « Wikimedia Commons: en 10 ans, un trésor de 22 millions de fichiers libres », sur ZDNet France, (consulté le 27 octobre 2018).
  28. Thierry Noisette, « Wiki Loves Monuments: 370.000 nouvelles photos libres », sur ZDNet France, (consulté le 27 octobre 2018).
  29. Wiki Loves Earth 2014 sur Wikimedia Commons.
  30. Archives cantonales vaudoises, « De Wikipedia à Wikimedia Commons: les ACV poursuivent leur investissement sur le web à l’occasion de la Journée internationale des archives! », sur www.vd.ch, (consulté le 27 octobre 2018).
  31. « Du cliché sur plaque de verre à Wikimedia Commons : les Archives cantonales vaudoises fêtent les 120 ans de la loi sur la conservation des monuments », sur www.infoclio.ch, (consulté le 27 octobre 2018).
  32. York Project : 10000 Meisterwerke der Malerei, Directmedia Publishing, ( (ISBN 978-3-936122-20-6).
  33. (en)10,000 paintings from Directmedia.
  34. (de) Wikimedia Deutschland, site officiel.
  35. (de) Site officiel de la bibliothèque nationale allemande.
  36. Wikimedia Pays-Bas.

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes